Ça y est, c’est parti !

06.06.2014

Je me fais une petite place au soleil (sur mon canapé…) et je m’y mets ! Je dessine, capte la lumière ambiante…et je me décide à écrire (moins facile que de dessiner). Si pour moi l’idée de vivre dans du Beau est vitale, celle de me lancer seule est un peu moins évidente… mais au fur et à mesure, j’ai fait un point sur ce que j’aime et sais faire, et la solution s’imposa d’elle même.

Pour faire un court résumé, j’ai toujours aimé les objets, avec une histoire (petite ou grande), très qualitatifs ou même un peu moins, et j’ai spontanément évolué dans ce milieu professionnel en travaillant pour des antiquaires puis dans une grande maison de vente aux enchères. Evoluer dans un tel milieu, avec la possibilité de voir des pièces exceptionnelles et des gens passionnants,  a été une expérience magnifique, et j’ai développé au fur et à mesure mon goût pour la création : pas nécessairement créer les objets en eux-mêmes, mais créer une harmonie, un décor, un vrai, qui aussi simple peut il être, fasse rêver, transporte dans un univers personnel… et j’en ai fait mon métier.

J’avoue être en extase devant les ensembliers du XVIIIème siècle. Après il ne s’agit pas pour moi de reproduire ces décors aussi somptueux soit-il (je n’en aurais pas la prétention !), mais cela donne une bonne définition du service que je propose : celui d’ensemblier. Celui qui coordonne les tissus, les couleurs, le mobilier, en agençant le tout de manière cohérente, fluide, agréable à l’œil. Il ne s’agit pas d’être atypique à la limite du bizarre, mais original, avoir cette touche qui dépasse la fonction usuelle des objets et transporte le tout vers quelque chose d’unique, de cohérent.

Ce que j’aime c’est partir des objets que l’on peut me présenter, pour recréer une histoire autour de cela, propre au client. J’aime aussi faire évoluer les objets en les restaurant, retapissant, changeant la couleur, et je peux tout à fait être amenée à proposer des meubles. Enfin, tout en parlant de « décor », je reste convaincue que cela doit être usuel, adapté à la vie moderne.

Pour toutes ces raisons je me lance avec mon état d’esprit, en espérant que cela puisse vous toucher !